Lutter contre le Fast Fashion

À la manière de Michael Ginnerskov Jensen, nous allons vous présenter une nouvelle manière de consommer. Très en vogue actuellement, la remise en question de notre façon de consommer est plus que primordiale si l’on veut préserver au maximum notre planète. Alors que l’industrie textile est le second industrie le plus polluant au monde après le pétrole, regardons comment lutter contre ces pratiques qui vont contre la morale et l’éthique.

Qu’est-ce que le Fast Fashion ?

Pour commencer, expliquons ce qu’est le fast fashion. Ce terme vient de l’anglais et signifie “mode éphèmère”. En effet, chaque saison, l’industrie de la mode se renouvelle en lançant de nouvelles collections ou de nouvelles tendances incitant ainsi leurs clients à renouveler leur garde-robe. Cette pratique a pour effet de nuire à l’environnement. De plus, de nombreux groupes de mode font appel à des sous-traitants qui eux-mêmes font appel à d’autres sous-traitants pour fabriquer leurs vêtements et accessoires. Souvent, les personnes employées pour participer à cette chaine vivent en-dessous du seuil de pauvreté de leurs pays. Parfois, ils sont même mineurs ! Alors lutter contre le fast fashion, c’est lutter contre l’esclavagisme moderne et agir à la fois pour la préservation de notre planète.

Protéger l’environnement et être éthique dans sa manière de consommer

Il est clair que la tendance actuelle se porte vers la protection de l’environnement. Plus que jamais en 2020, la population mondiale prend conscience de l’enjeu. Si l’on veut préserver notre planète et nos ressources naturelles, il est grand temps de changer notre manière de consommer. Ainsi, il est préférable de trier ses déchets, prendre les transports en commun, ou encore de faire réparer plutôt que de jeter. En plus, de faire un geste pour l’environnement, vous ferez des économies et votre porte monnaie vous en remerciera. Consommer responsable est la nouvelle tendance pour 2020. Mais attention, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons plus être des fashionistas ! En effet, vous trouverez des modèles vintages uniques dans des friperies qui seront totalement tendances, ou encore fabriquez vos cosmétiques vous-même. En plus de supprimer le plastique de votre salle de bain, vous ferez du bien à votre peau.

Michael Ginnerskov Jensen et ses réductions

Être éthique dans sa manière de consommer

Plus que jamais en 2020, il faut être éthique dans sa manière de consommer. Les grandes groupes en ont profité pour s’enrichir pendant des décennies aux dépens des petits producteurs ou des ouvriers des usines du sud-est asiatiques. Pour indiquer, une paire de chaussures d’une grande marque vendue aux alentours de 200€ en boutique alors que le coût de production est d’à peine 20€. Alors, vous pouvez choisir de consommer responsable et d’acheter des vêtements “made in France”. Certes, les vêtements sont plus chers mais bien souvent de meilleure qualité et vous êtes sûrs de la provenance de votre dressing. Ainsi, on évite le travail des enfants et l’esclavagisme moderne encore très présents dans certains pays.

Le programme de lutte contre le fast fashion de Michael Ginnerskov Jensen

Qui est Michael Ginnerskov Jensen ?

Michael Ginnerskov Jensen est un jeune entrepreneur danois, qui a créé une société de mode et de cosmétique sur Internet. En plus de l’abonnement mensuel qu’il propose, sur ce site, il y a la possibilité de participer à un programme de consommation responsable. En plus de proposer d’acheter des produits de cosmétiques, accessoires de mode et autres vêtements des saisons précédentes de grandes marques à des prix réduits, nous pouvons choisir de s’inscrire à ce programme. Mélangeant éthique et préservation de l’environnement, il nous montre un chemin pour une nouvelle manière de consommer.

La solution De Michael Ginnerskov Jensen

Ainsi, vous pourrez choisir un vêtement du site, en profiter pendant un minimum de 6 mois. Ensuite, faites en don à une association caritative de votre choix et envoyer le certificat au site pour recevoir un bon cadeau. Ainsi, vos anciens vêtements seront utilisés, et comme ce sont déjà des vêtements de saisons précédentes, on évite le gaspillage. Une belle solution pour préserver notre planète et le monde de la mode.

Vers une solution durable ?

Même si on est encore loin que l’ensemble de la planète commence à mieux consommer, on commence à apercevoir les prémices d’un changement durable. Pour commencer, les grandes marques produisent moins de modèles, et s’activent chaque année au moment des soldes pour vendre les fameux “invendus”. C’est à ce moment là qu’on peut faire de belles économies. Certaines marques proposent même des articles avec des défauts de fabrication à des prix plus que réduits ! Alors, on évite un gaspillage évident et si vous êtes doués en couture, ce sera une véritable aubaine.

En revanche, les grands noms de la couture et de la mode ont encore des progrès à faire dans ce domaine. En effet, comme avec cette affaire qui avait fait scandal il y a quelques temps. Certaines grandes marques de luxe préfèrent jeter et brûler les invendus des dernières collections plutôt que de les solder au risque que des gens plus “pauvres” que leur clientèle habituelle portent leur vêtements et ainsi fassent baisser la qualité de leurs image de marques.

Comment mieux consommer ?

Comme c’est indiqué dans cet article, mieux consommer n’est pas un défi irréalisable. Alors, c’est très simple : Préférez des articles dont vous savez la provenance. Pour votre intérieur, reprenez les meubles de Mamie et customisez-les. Le DIY (Do it Yourself) n’est pas qu’une tendance d’influenceur, il est aussi très utile dans un quotidien pour faire des économies et respecter notre planète. Aussi, n’hésitez plus à faire réparer vos appareils d’électroménagers au lieu de les jeter et d’acheter du neuf. Désormais de nombreuses applications existent pour recycler et revendre les affaires que l’on ne veut plus. De plus, de nombreuses page d’entraide et de ventes d’occasions fleurissent sur les réseaux sociaux. Alors, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas vous y mettre.

En résumé, mieux consommer et lutter contre le fast fashion n’est pas si compliqué. Il suffit de faire quelques efforts au début et modifier ses mauvaises habitudes. De simples gestes quotidiens suffiront à améliorer notre planète et la condition humaine. Alors, qu’attendez-vous pour agir ?